Sortie de classe pour fonctionnaires de haut vol

A l’heure où une nouvelle génération d’étudiants méritoires a pris place sur les bancs de l’ENA, qu’il nous soit permis d’adresser à leurs brillants et éminents professeurs quelques brèves recommandations…

Attachées à la qualité du service public, nous sommes deux jeunes entrepreneures engagées dans la transformation des organisations et des territoires par des dynamiques créatives, participatives et innovantes. Chaque jour, nous faisons le constat du déficit d’appropriation et d’acculturation du secteur public aux enjeux numériques, tant du point de vue des élus que des cadres administratifs. Chaque jour, nous constatons que ceux qui nous gouvernent ont été formés à l’administration d’un monde que nous quittons et qu’ils peinent à porter un discours et des actions en adéquation avec la société qui émerge.

Jeunes natives de la dite « génération Y », il nous semble pourtant que le numérique constitue un enjeu majeur pour la régénérescence de la démocratie, de la solidarité et du service public en général. Au quotidien, nous expérimentons qu’il peut faire émerger de nouveaux rapports aux citoyens, qu’il transforme les organisations dans des logiques plus collaboratives et agiles permettant une action plus efficiente et qu’il peut offrir des terrains de jeu inespérés pour des projets ultra-locaux.

La communauté de ceux qui se sont engagés dans cette vaste entreprise d’ « acculturation » généralisée des élites est grande. Chacun agit à son échelle. Certains font, d’autres produisent de la pensée. <strong>Nous avons choisi de « donner à voir » les mutations induites par le numérique en créant un parcours de formation immersif dans la culture digitale, les Voyages Apprenants.

Point de salle de classe, point de formateur équipé de son énième Powerpoint, mais des personnes, des lieux, des histoires pour toucher du doigt ces innovations qui feront l’avenir de nos sociétés et de nos territoires. Car, si elles ne suscitent aujourd’hui l’intérêt que d’une poignée d’hommes et de femmes éclairés, ces transformations sont porteuses d’enjeux éminemment politiques.

Alors voilà, en cette rentrée des classes, une fois adressées nos vœux sincères de réussite à vos brillants élèves, nous vous proposons une « sortie de classe », un voyage apprenant au pays de ceux qui inventent, essayent, cherchent et construisent l’avenir de nos sociétés.

Prochain départ en février : on vous emmène ?

Marine Ulrich et Orianne Ledroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *